Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Begegnung mit einer Deutschen (rencontre avec une allemande)

 Begegnung mit einer Deutschen (rencontre avec une allemande)
 Begegnung mit einer Deutschen (rencontre avec une allemande)

Begegnung mit einer Deutschen

(rencontre avec une allemande)

A l’occasion de la journée internationale, j’ai eu la chance de rencontrer Abigael qui vient d’Allemagne. J’ai pu lui poser toutes mes questions, on a discuté de pleins de choses ; des différences entre l’Allemagne et la France, de ses goûts, de coutumes…

Abigael vient d’un village près de Cologne (Köln). Elle y est étudiante et fait des études pour devenir professeur de français. Pour venir à Tours, elle a pris le Thalys et le TGV. Ici à Jean Monnet, elle assiste les professeurs d’allemand.

Elle se débrouille vraiment très bien en français, elle m’a dit qu’elle avait été surprise lorsqu’elle s’est rendu compte que ça faisait déjà 9 ans qu’elle faisait du français, mais ça se voit (ou plutôt ça s'entend)! Elle comprend et parle vraiment bien notre langue!

En plus du français, elle parle un peu anglais (et évidemment allemand). Et côté voyages, elle a visité la Pologne notamment Cracovie (Krakow), l'Espagne et Majorque, et s’est aussi beaucoup baladée en Allemagne (Hamburg, Berlin…).

On a ensuite parlé de ses plats préférés, puis je lui ai demandé si elle avait mangé des spécialités françaises, et visité un peu la France. Elle a déjà goûté quelques spécialités comme les croissants, les baguettes, les (maxi) pains au chocolat… Elle a aussi un peu visité Paris, quelques châteaux de la Loire. Et pour terminer avec les choses typiques françaises, son expression française préférée : « Tout vient à point à qui sait attendre » de François Rabelais.

 Ensuite ce qui change entre le lycée en Allemagne et en France :

  • En Allemagne finir à 15/16h c’est vraiment tard et c’est vraiment exceptionnel (grand maximum 1 fois par semaine !) alors ça l’a vraiment surprise de voir que certains élèves ici ont cours jusqu’à 18h !

  • La cantine : soit il n’y en a pas, soit elle est très peu fréquentée mais il n’y a qu’un  plat et comme ils n’ont pas beaucoup de cours l’après-midi, ils peuvent aller manger chez eux à la fin des cours.

Ce qui lui manque le plus en Allemagne (hormis sa famille et ses amis) ; plein de choses du quotidien (la télévision allemande…), ou par exemple : elle habite dans une petite ville allemande, et elle avait l’habitude d’avoir des moments tranquilles, de se balader à pied ou en VTT dans les nombreuses forêts, alors qu’ici il y a toujours du bruit, de l’animation un peu partout…

Pour finir on a pris une photo et on s’est échangé les expressions qu’on dit pour faire sourire.   Je lui ai appris ouistiti, ce qui en allemand correspondrait à : « Ameisenpipi », qui se traduit en français par…. Pipi de fourmi !

Danke schon Abigael für die « Interview », du bist sehr nett und danke für alle meine Frägen geantwortet haben ! Bravo, du sprichst wirklich französisch !!

 Marine

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article