Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Da Vinci Code : un meurtre, de l'art et des énigmes

Êtes-vous amateur d'œuvres d'art ? Connaissez vous l'Homme de Vitruve de Léonardo da Vinci, ce célèbre dessin représentant un homme dans ses proportions idéales ?

Alors prenez le temps de lire le Da Vinci Code, un roman policier écrit par Dan BROWN, publié en 2000 aux Etats-Unis, puis en 2003 pour l'édition française.

Robert Langdon, un professeur américain en symbologie à l'université d'Havard, arrive à Paris pour tenir une conférence. Il reçoit une photo macabre avec le cadavre de Jacques Saunières, le conservateur du Louvre avec qui il avait rendez-vous le soir-même. Son cadavre a été retrouvé dans la Grande Galerie. Arrivé sur place, Robert découvre le corps avec à ses côtés un message codé :

"O Draconian Devil !
Oh Lame Saint.

P.S : Trouvez Robert Langdon."

À cause de ce "Post Scriptum", Robert Langdon est soupçonné de meurtre. Heureusement pour lui, Sophie Neveu, cryptologue et petite-fille de Jacques Saunières, croit en l'innocence du professeur. En effet, persuadée que ce "Post Scriptum" est adressé au professeur, elle décide de suivre le conseil de son grand-père et demande l'aide de Robert afin de décrypter le message.

Ils découvrent tous les deux le premiers indice : la position du cadavre est identique à celle de l'Homme de Vitruve : les voilà sur la piste du célèbre peintre italien, Leonardo Da Vinci.

L'Homme de Vitruve

Plus tard, nos deux protagonistes découvrent que Jacques Saunières était le chef du Prieuré de Sion, une ancienne confrérie cachant un lourd secret que l'Église chrétienne, en particulier les membres de l'Opus Dei, ne voudraient voir dévoilé. Ils comprennent alors que le message codé est une première étape menant au secret de cette confrérie. Arriveront-ils à percer ce secret qui pourrait bien changer la vision du monde sur la religion chrétienne ?

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article